IVHM Institut Vaugirard

L’Institut Vaugirard Humanités et Management participe à la nouvelle la Chaire ICP-ESSEC Entreprises et bien commun qui réunit leurs chercheurs et des entreprises partenaires (Saint-Gobain, Bayard, Grant Thornton, Korian , Meridiam).

La séance inaugurale du séminaire de recherche a eu lieu le 03 février avec Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain et président de la chaire, et Emilie Tardivel, directrice titulaire de la chaire, autour de la question “La RSE : faut-il changer de paradigme ?”

En présence de Marc Fassier (ICP) et Maurice Thévenet (ESSEC) eux-aussi directeurs de la chaire. Une quarantaine de chercheur ont échangé.

Les attentes face au défi que nous avons collectivement à surmonter obligent plus que jamais à revisiter, non seulement les critères qui orientent les pratiques, les business model, mais aussi les relations entre les parties prenantes.    Les critères ESG (environnement, social, gouvernance) sont devenus la norme. L’entreprise est à la fois contrainte et volontariste pour les intégrer avec des incidences fortes sur la gouvernance, le management, le travail. L’entreprise se repense. Elle cesse d’être orientée vers la seule augmentation du profit, mais devient une partie prenante qui participe à la construction du monde de demain.  L’acteur économique qu’est l’entreprise rencontre sa dimension plus « politique » au sens ancien du terme.   Il s’agit d’un tournant qui porte l’enjeu d’un bien commun comme l’horizon d’un nouveau paradigme.  Reste à définir ce bien commun, ce qu’il recouvre ou pas et ce qu’il implique ou impose.  Un champ d’investigation qui réclame l’effort de regards et de recherches croisées pour que ce terme générique et conceptuel trouve une déclinaison et des interprétations stratégiques et opérationnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *